EGLISE MESSIANIQUE MONDIALE EN AFRIQUE

CULTE MENSUEL DE GRATITUDE DU MOIS DE FEVRIER 2019

PAROLES DU PRESIDENT DE L’EMMA

REVEREND CLAUDIO CRISTIANO LEAL PINHEIRO

 

Bonjour à tous, comment allez-vous ?IMG_7055

Tout d’abord, je voudrais vous remercier pour tout votre engagement en faveur de l’expansion de l’Œuvre Divine en Angola et sur tout le continent africain. En ce moment, je me trouve au Japon et demain, le 4 février, je vais participer au Culte du début du Printemps ensemble avec les pèlerins africains et nous vous représenterons tous.

Le 4 février a une signification très spéciale dans l’Œuvre Divine. Meishu-Sama nous explique qu’à partir de ce jour la brulure des péchés accumulés durant l’Ere de la Nuit s’intensifie.

Il y a de milliers d’années déjà, existait le Dieu KUNITOKOTATI-NO-MIKOTO. Il était très bon et juste mais très rigoureux ! Il ne permettait pas que les autres commettent le mal et pour cela, les autres (esprits) ont organisé un coup pour l’emprisonner. Après l’avoir arrêté, ils ont pris les semences de soja, les ont brulées et piétinées en disant : « TU NE REVIENTRAS QUE QUAND CE SOJA GERMERA ».

Ainsi le monde est entré dans l’Ere de la Nuit et malgré qu’ils aient commis le mal, les hommes tardaient à payer ce qu’ils avaient fait.

Mais le 4 février 1954, Meishu-Sama dit que : « LE SOJA A GERME ! APARTIR D’AUJOURD’HUI, KUNITOKOTATI VA RENTRER POUR JUGER LES HOMMES ICI DANS LE MONDE MATERIEL».

C’est pourquoi les choses sont devenues claires davantage et ne peuvent plus être trompées longtemps.

Pour celui qui a la fois en Dieu et se préoccupe de pratiquer le bien et de faire le meilleur pour la félicité du prochain et du monde, c’est merveilleux mais pour celui qui n’a pas la foi et vit assis sur le mensonge et trompe et préjudicie les autres , c’est terrible !

Nous messianiques , nous devons faire attention de ne pas juger ni critiquer les autres mais plutôt , de nous préoccuper à nous analyser objectivement , et toujours à faire une profonde réflexion sur ce qu’il y a au fond de notre cœur. Normalement, nous gaspillons beaucoup de temps à parler des autres, et à parler de ce dont nous ne sommes pas sûrs. C’est un comportement très dangereux, car quand nous parlons du mal de quelqu’un injustement, nous absorbons les impuretés de cette personne.

Maintenant c’est l’opportunité de nous nettoyer ces impuretés, en plantant les semences de la félicité à travers la pratique du johrei et des Enseignements du Messie Meishu-sama. En rapport avec ce qui précède, je voudrais partager avec vous une expérience de foi vécue au Mozambique :

EXPERIENCE DE FOI

«Je réponds au nom de Bartomeu Mapulango Mboa, je suis membre de l’église et je me dévoue au Point de johrei de Xai-Xai.

J’ai connu l’Eglise Messianique Mondiale de Mozambique en 2018 , acheminé par les ancêtres.

Les causes qui furent à la base de mon acheminement à l’Eglise furent la maladie, l’insomnie et les conflits familiaux ainsi que mon travail comme guérisseur.

Un jour, j’essayais de trouver une organisation non gouvernementale, mais croyant l’avoir trouvée, j’ai aperçu que je me suis perdu, en entrant dans l’église sans m’apercevoir. A l’époque, j’ai rencontré un missionnaire qui, par la suite , m’a invité à faire une prière, ce que j’avais accepté . Il m’a expliqué l’église, et me dit que si je recevais le johrei fréquemment, je pouvais outrepasser ma souffrance. En ce jour là , j’ai eu un sommeil tranquille, que je n’avais jamais eu depuis plusieurs années. Quand je me suis réveillé, je me suis rappelé les paroles de la missionnaire, j’ai réfléchi et j’ai décidé de rentrer à l’église où j’ai été orienté de remercier et d’accomplir les orientations de la pratique de base de la foi, que j’accomplis maintenant.

A l’enfance, j’étais chrétien, si bien que, par après, j’ai été baptisé ; reconnu, j’ai contracté le mariage en 1961. A partir delà, ma vie avait changé et paraissait comme si j’avais signé une sentence de souffrance. Je suis tombé

malade, je suis resté couché plusieurs fois dans les hôpitaux de Gaza et de Maputo et les maladies restées occultes; aucun médecin n’est parvenu à diagnostiquer ce qu’il y avait. Ce qui m’étonnait plus était que dans toutes les infortunes, dès que je totalisais 15 jours au lit, je parvenais à me lever du lit , j’allais voir le médecin pour l’obliger de me sortir

Le médecin , tout étonné, était obligé de céder, alors que je ne parvenais pas moi-même à découvrir ce qui se passait avec moi. A cause à ces problèmes, j’ai consulté divers guérisseurs et devins et ces derniers disaient que pour que je sois libre de la maladie, je devrais devenir un guérisseur, vouloir ou pas ; et j’ai été désorienté par cette information ; et de fait, j’ai fini par me dévouer à la pratique de guérisseur, que j’ai pratiquée jusqu’à ce jour.

Même ainsi, je n’ai jamais été heureux, et plusieurs fois, les membres de ma famille m’accusaient comme hauteur de la souffrance que chacun traversait. Comme tradipraticien, les coutumes interdisent qu’un guérisseur ait un maitre mais après le décès de mon premier maitre , j’ai eu un second dont le comportement ou la conduite était douteuse. C’est pour quoi, un jour, quand je suis parti solliciter un remède traditionnel pour l’usage dans mon activité, il m’a donné un vase et me dit : « savez-vous que dans ce vase il y a une personne ? » moi, tout étonné, j’ai demandé : « une personne en forme de quoi ? as-tu écrasé la chair de quelqu’un et vous l’avez mis dans le vase ou cette personne est un esprit ? Le maitre ne m’a pas répondu, s’est éclaté de rire et je n’ai plus voulu en parler. J’ai eu peur de ce je venais d’entendre, mais même ainsi, j’ai emmené le vase à la maison et je l’ai utilisé durant quelques jours.

De l’autre coté, je ne me sentais jamais bien avec cette situation. Ainsi, j’ai résolu de remettre le vase sans l’informer et sans que lui s’en aperçoive. Depuis lors, j’ai commencé à passer une période de souffrance intense, y compris tous les animaux que j’élevais qui sont morts l’un après l’autre. Jusqu’à ce que mon épouse et moi nous soyons malades, elle ayant perdu la vision et contracté une paralysie de hanches aux pieds. J’ai commencé à avoir des crises d’épilepsie , dont les effets ont perduré avant de passer, arrivant à avoir des perturbations mentales qui ont causé la perte de mémoire. Alors, j’ai pris les remèdes que je donnais aussi à mes clients qui présentaient ce genre de perturbations ; sur moi, les effets ne se sont pas manifestés. Alors, j’ai cherché

une guérisseuse pour résoudre cette situation, mais, rien n’en a résulté. J’ai décidé de chercher le traitement à l’hôpital, mais ce dernier aussi n’a donné aucun effet escompté.

J’ai vécu cette souffrance depuis plus de 10 ans et maintenant que j’ai commencé à fréquenter l’Eglise et à recevoir le johrei, je n’ai fait que deux crises d’épilepsie, dont je récupérais en peu de temps et sans perte de connaissance. Mon épouse qui criait tant de douleur de vision, depuis qu’elle a commencé à participer au Culte Mensuel de gratitude au Siège Central, en mai de l’année courante jusqu’à ce jour, ne sent plus de douleurs ; elle dort très bien, converse normalement et parvient même à sourire, ce qui ne se faisait pas depuis des années, grâce à Dieu et au Messie Meishu-Sama.

La responsable a prévu de venir chez moi en visite missionnaire et deux jours avant, j’ai eu une vision où sont apparus certains esprits que mon arrière grand mère avait tués à l’époque de la guerre de Ngungunhane et j’étais obligé de travailler avec ces esprits après ma formation comme guérisseur. Ces esprits disaient : «enlève tous ces pagnes qui nous appartiennent et jette-les dehors », quelque chose qui n’est jamais arrivé dans mon expérience de guérisseur.

J’étais très stupéfait, mais je l’ai fait ainsi. Le même jour de la visite de la Missionnaire, j’ai reçu chez moi presque tous les membres de ma famille, dont les oncles, l’enfant et les petits enfants, quelque chose qui ne s’est jamais faite depuis plusieurs années et s’ils venaient chez moi, c’était pour m’accuser de sorcier. Jusqu’à ce que l’un de mes oncles, avec qui je ne parlais pas il y a plus de 20 ans, ce jour là est venu et il a même manifesté la volonté de fréquenter l’Eglise Messianique Mondiale, grâce à Dieu et au Messie Meishu-Sama. Après que j’aie relaté la situation de pagnes à la Missionnaire, j’ai décidé de les bruler en présence de tous les membres de la famille et frères de l’église.

Avec cette expérience de foi, j’ai appris que Meishu-Sama est le Messie attendu depuis longtemps par l’humanité.

Avec gratitude, j’ai terminé l’offrande pour la réception de l’image de Kannon et je suis devenu membre le 17 juin , avec le compromis d’accomplir ma mission sur le chemin de la Lumière, en sauvant les gens pour participer à la formation de 100.000 familles convaincues en Afrique.

Je me suis déjà enregistré, j’ai fait un potager, j’ai un jour de permanence par semaine dans l’unité religieuse, je participe à la marche des maisons, je fais la distribution de fleurs de lumière, je fais pèlerinage au Siège Central de Mozambique pour le Culte Mensuel de gratitude et les cultes pour mes ancêtres. J’ai déjà acheminé plus de 10 personnes dont 3 fréquent l’église assidument.

Je remercie le Dieu Suprême, le Messie Meishu-Sama et tous mes ancêtres pour la force et la permission de connaitre le chemin de la Lumière et de servir l’humanité.

Aux Ministres, Missionnaires, Membres et Sympathisants, spécialement à mes ancêtres qui m’ont acheminé sur ce chemin du salut, mes sincères remerciements ! »

A travers cette expérience merveilleuse, de M. Bartolomeu Mboa, je voudrais réfléchir sur l’enseignement qui a été lu aujourd’hui, intitulé : DOCTRINE DE L’EGLISE MESSIANIQUE MONDIALE ! Dans cet enseignement, le Messie Meishu-Sama laisse voir clairement les croyances de l’Eglise Messianique, c’est-à-dire, ce en quoi nous croyons, sur quoi notre Eglise est basée, est fondée, ou est enracinée.

Il dit que nous croyons en Dieu et que depuis le début de la Création, Dieu avait un plan pour établir le Paradis sur la Terre. A chaque époque, Dieu fait surgir les personnes et les religions nécessaires, chacune avec une mission.

Cet enseignement nous montre la profondeur du plan divin de Dieu et nous enseigne à penser de manière centralisée en Dieu, en ayant confiance en lui. A propos de religions nous voyons que toutes ont été créées par Dieu, chacune avec sa mission.

Dans le livre « CREATION DE LA CIVILISATION », le Messie Meishu-Sama a écrit ce qui suit : MAIS, POURQUOI TOUS LES FONDATEURS DE RELIGIONS ONT COMBATTU LE MAL ? COMME J’AI DEJA EXPLIQUE, LE MAL A ETE NECESSAIRE POUR UNE PERIODE DETERMINEE , MAIS DIEU, SEIGNEUR DE L’UNIVERS NE LEUR A PAS REVEVE LA PROFONDE SIGNIFICATION DE CE FAIT. PAR CONSEQUENT , MEME LES DIVINITES N’AVAIENT PAS DE CONDITIONS D’ETRE ECLAIREES A CE SUJET ET POUR CELA, ILS ONT LUTTE POUR CONSTRUIRE LE

ROYAUME DE CIEUX UNIQUEMENT PAR LA JUSTICE, ALORS QUE LES DEMONS PRETENDAIENT ATTEINDRE LEURS TACHES AMBICIEUSES ATRAVERS LE MAL. POUR CELA, ILS ONT TOUT FAIT , SANS MESURER LES CONSEQUENCES. CEPENDANT, LE DELAI CONCEDE AU MAL A EXPIRE. COMME LE POUVOIR DE DIEU, LE SEIGNEUR DE L’UNIVERS MAINTENANT SERA MANIFESTE DIRECTEMENT , IL M’A CHOISI ET M’A REVELE LA RAISON FONDAMENTALE DU BIEN ET DU MAL. LES FONDATEURS DE RELIGIONS EXISTENTES JUSQU’A CE JOUR N’AVAIENT PAS DE FORCE SUFFISANTE. CHRIST EST L’UN DE MEILLEURS EXEMPLES. LUI-MEME SE NOMME « RETEMPTEUR » ET NOM SAUVEUR. REDEMPTEUR , COMME L’EXPRESSION ELLE-MEME L’INDIQUE, C’EST QUELQU’UN QUI FAIT LA REMISSION DE PECHES, OU SOIT CELUI QUI , EN ASSUMANT LES PECHES DE TOUS, A LA MISSION DE PRESENTER LES EXCUSES ET D’IMPLORER LE PARDON DE DIEU, SEIGNEUR DE L’UNIVERS. EN D’AUTRES TERMES, CHRIST A ETE LE REPRESENTANT DE TOUS DEVANT DIEU, IL ETAIT DU COTE D’ETRE PARDONNE, ET NON DU COTE DE CELUI QUI ACCORDE LE PARDON. POUR CETTE RAISON, IL DEVRAIT ETRE CRICIFIE POUR POUVOIR RACHETER LES PECHES DE TOUTE L’HUMANITE »

Nous pouvons voir la grande importance de la mission de Jésus, l’état grandiose de son amour d’avoir servi comme Rédempteur pour racheter les péchés du monde.

C’est un exemple louable et admirable de l’altruisme et de se remettre à Dieu. Mais nous devons comprendre que Jésus n’a pas eu la mission du Messie, de Sauveur mais de Rédempteur ! Dans l’enseignement lu aujourd’hui sur LA DOCTRINE DE L’EGLISE MESSIANIQUE MONDIALE », Il dit : « NOUS CROYONS QUE MAINTENANT QUE LE MONDE ERE DANS UNE SITUATION SI CHAOTIQUE, DIEU A ENVOYE MEISHU-SAMA, FONDATEUR DE L’EGLISE MESSIANIQUE MONDIALE , AVEC LA MISSION SUPREME DE REALISER L’ŒUVRE SACREEE DU SALUT DE L’HUMANITE ».

Il est clair que la mission de Meishu-Sama est d’être LE SAUVEUR » , « LE MESSIE ». L’unique qui a reçu cette mission a été Meishu-Sama et nous pouvons le prouver à travers les miracles que nous vivons tous les jours.

Il est essentiel que nous comprenions que la première fois que le Dieu Suprême s’est manifesté directement ici sur la face de la terre était à travers Meishu-

Sama. Dès lors, il agit à travers ses représentants. La force du Messie se manifeste à travers le johrei, ses Enseignements et à partir des Sols Sacrés. Cette force, le baptême du feu , brule les impuretés . Durant l’Ere de la Nuit , l’élément qui prédominait était l’eau. C’est pour quoi, les autres traitements avaient la capacité de congeler les impuretés, en donnant l’impression que le problème était résolu. Mais la solution à travers la force de l’eau absorbe les impuretés de celui qui traite, comme nous avons vu dans l’expérience de M. Bartolomeu Mboa. Pour cela, même si quelqu’un se donne, il ne parviendra pas à sortir de la maladie, de la pauvreté et du conflit. Mais l’humanité peut déjà se réjouir car le Messie tant attendu est déjà arrivé sur la face de la terre.

Il est né à l’Orient , à l’extrême Est du Japon , à Tokyo et il est venu concrétiser la prophétie de la Lumière de l’Orient, en avançant davantage vers l’Ouest et il est arrivé à l’heure d’illuminer tous les peuples à travers les mains de chacun de vous !

Nous n’allons plus perdre le temps en jugeant, en critiquant, nous allons apporter la fleur, apporter la lumière du johrei à toutes les personnes que nous rencontrons. Ça c’est notre compromis ! je voudrais vous inviter au Culte Anniversaire de l’Ascension de Meishu-Sama, qui sera réalisé au Siège Central le 10 février prochain à 10 heures du matin.

Nous allons continuer à approfondir sur les points que nous avions commencés le mois passé comme préparation pour le Culte du Paradis Terrestre.

Je vous souhaite heureux mois de février à tous.