Mokiti Okada, dont le nom religieux est Meishu-Sama – Seigneur de la Lumière, est né le 23 décembre 1882, dans le quartier de  Hashiba, dans la ville de Tokyo, au Japon.

Lors de sa naissance, sa famille vivait dans la pauvreté. Ils étaient cinq personnes qui vivaient dans une humble maison louée, qui n’avait que deux chambres.

Dans l’adolescence, Mokiti Okada est entré au cours préparatoire à l’Ecole de Beaux Arts à Tokyo. La peinture était son grand rêve mais, suite à un trouble de la vision il n’a pas pu poursuivre ce chemin. Sa jeunesse était marqué par une série de maladies telles que la pleurésie, la tuberculose, les médecins ayant même perdu espoir. Ainsi, son entrain diminuait jour après jour, alors il a décidé d’adopter une diète à base de végétaux. Miraculeusement, il a guéri.

À 20 ans, Mokiti Okada s’est intéressé par un style d’artisanat fait en laque, appelé Maki-e. Ainsi, plus tard, lorsqu’il est devenu un grand chef d’entreprise, il a connu un grand succès par la création du Diamant Assahi, utilisé dans la confection d’ornements de coiffure, inspirés justement dans l’art du maki-e. Vers 1916, âgé de 33 ans, son magasin est devenu le meilleur dans sa spécialité, ayant une position solide et prestigieuse.

Pourtant, d’innombrables difficultés sont apparues dans sa vie familiale et dans son travail, et il a enduré le goût amer de la perte des personnes très proches et une faillite commerciale.

Pour cette raison, sa quête de spiritualité a commencé et il est devenu religieux. Lors de sa trajectoire religieuse, des faits l’ont amené à percevoir la mission que Dieu lui avait destinée.

En 1926, il a reçu une révélation Divine et, ayant pris conscience de sa mission, il a atteint l’état appelé Kenshinjitsu. Le degré de Kenshinjitsu peut être comparé à celui de quelqu’un ayant atteint le sommet d’une pyramide. À cette hauteur maximale, la personne peut regarder dans toutes les directions et avoir une vision élargie et totale de l’ensemble. Ainsi, plus la pyramide est haute, plus grande sera l’extension observée.

En 1931 il a reçu la révélation, au sommet du mont Nokoguiri, sur la Transition de l’Ère de la Nuit vers l’Ère du Jour. À ce propos, Il a expliqué: « la transitions de la nuit vers le jour au Monde Spirituel entrainera une expérience inédite pour l’humanité. Un grand, étonnant, effroyable et, à la fois, heureux changement est en train d’arriver, dont les signes apparaissent déjà. »

En 1935 Il a institué l’Eglise Messianique Mondiale. Il est décédé le 10 février 1955, en laissant un grand légat à l’Humanité toute entière.

La totalité de son Œuvre s’est développée par la création du Johrei, du développement de l’Agriculture Naturelle, de l’IkebanaSanguetsu (des compositions florales) et de la construction des prototypes du Paradis Terrestre dans les villes de Hakone et Atami, au Japon. De plus, Il a laissé une série d’Enseignements, qui révèlent les erreurs de la culture égoïste et matérialiste, bâtie tout au long de l’histoire humaine et, le chemin pour la construction d’une culture nouvelle, développée matériellement et spirituellement.

This post is also available in: Portugais - du Brésil, Anglais, Russe, Chinois simplifié