Le principe de base de l’Agriculture Naturelle est la reconnaissance que le sol est un être vivant doté d’une énergie originale capable de produire les aliments végétaux sans avoir besoin de fertilisants. Vivifier le sol signifie le conserver toujours pur, sans avoir recours aux engrais. De cette façon, puisqu’il n’y a pas d’obstacles, il peut manifester suffisamment sa capacité originelle.

Le sol a été crée pour produire des aliments suffisants pour assouvir l’homme et les animaux. Pour cette raison, la terre est, d’elle-même, abondamment fertilisée. On peut même dire que la terre tout entière est une masse d’engrais. Par manque de connaissance, les hommes se sont trompés dans la croyance que les aliments des plantes sont les engrais chimiques. Basés sur cette croyance, ils ont appliqué des engrais artificiels et, par conséquent,  ils ont affaibli peu à peu de façon désastreuse l’énergie originelle du sol.

L’engrais chimique, quoique dans un premier temps, il montre de résultats améliorés de production, avec le temps il salit le sol, affaiblit les plantes et les rend vulnérables aux infestations. Pour combattre les infestations on s’en sert de pesticides. Tout ce processus entre dans un cycle nuisible à l’environnement et à la santé humaine. Ainsi, l’Agriculture Naturelle a pour but de récupérer la force originelle du sol, pour qu’il puisse produire à nouveau des aliments véritablement sains.

This post is also available in: Portugais - du Brésil, Anglais